Dans ce paysage énergétique en mutation, où les énergies renouvelables se développent à grande vitesse et les énergies fossiles connaissent une intermittence croissante, des industriels remettent en question leurs modèles de production et d’organisation du travail.

Méthode TELED : les principes fondamentaux

 Au milieu de ces incertitudes, une nouvelle approche émerge pour faire face à l’intermittence de l’énergie et à la variabilité des prix : « TELED », qui signifie Tâche Énergivore Lorsque l’Énergie est Disponible. Cette méthode est conçue pour aider les entreprises à s’adapter à l’approvisionnement énergétique intermittent et aux fluctuations des prix de l’énergie. L’objectif est ainsi de rendre les énergies intermittentes une source viable pour alimenter l’économie.

Cette approche intègre l’énergie comme un facteur clé dans l’organisation des processus de travail en encourageant les entreprises à considérer l’énergie comme une ressource fluctuante et à planifier en conséquence. Elle met l’accent sur le fait de corréler les flux de production à la disponibilité ou au coût inférieur de l’énergie, en priorisant les tâches énergivores pendant ces périodes. TELED tire parti d’outils Lean traditionnels tels que l’Analyse de déroulement et la cartographie de la chaîne de valeur (VSM), mais intègre des facteurs énergétiques dans ces méthodologies. Cette stratégie implique de positionner des stocks tampons en amont et en aval des opérations énergivores. Contrairement aux approches traditionnelles, TELED préconise le stockage de l’énergie directement dans le produit final ou intermédiaire plutôt que dans des solutions de stockage.

Les étapes clés

 La mise en place de la méthode TELED passe par quatre étapes essentielles :

  1. Inventorier les opérations de production
  2. Cartographier les flux de production et d’informations
  3. Planifier les tâches énergivores lorsque l’énergie est disponible ou à prix réduit
  4. Calculer et dimensionner les niveaux de stocks pour compenser l’intermittence de l’énergie

Loic Pérochon, co-gérant de La Belle Tech et promoteur de la méthode TELED, souligne l’importance de cette approche pour les entreprises : « La méthode TELED permet aux entreprises d’identifier quand investir dans des procédés de production exploitant une énergie intermittente en déterminant le point de bascule économique à partir duquel il faut commencer à financer du stock, plutôt que de subir les variations sur les coûts de l’énergie. »

En conclusion, la méthode TELED propose une approche innovante permettant d’anticiper et de gérer les fluctuations de l’approvisionnement énergétique, ainsi que d’intégrer efficacement ces contraintes dans l’organisation des processus de fabrication. Cette approche proactive permet non seulement de réduire sa dépendance aux sources d’énergie traditionnelles mais également d’améliorer sa résilience face aux fluctuations du marché énergétique.

 

Contact :
Rafaël Sanchez
Prospective Industrie
rsanchez@clarus-developpement.fr

Crédit photo :
SEW-AGV Brumath brochure